Sélectionner une page

Une robe de mariée est un trésor. La mariée l’a cherchée pendant longtemps, l’a imaginée depuis qu’elle est toute jeune. C’est sûrement l’accessoire le plus délicat à choisir tant il est attendu, donc mieux vaut faire le bon choix!

Plusieurs formes de robes sont offertes :

  • Longue
  • Courte
  • A-line
  • Sirène
  • Trompette
  • Etc.

 

Mariée avec ses demoiselles d'honneur

Crédit photo : Sarah White Photography

Le choix doit se faire méticuleusement et surtout avec beaucoup de patience.

C’est un choix qui est dicté par la beauté plus que par le confort pour la plupart d’entre nous. Qui n’a pas rêvé de prendre des photos dehors avec une énorme traîne? Que c’est romantique! Ou encore d’une merveilleuse robe sirène qui épouse nos belles courbes? À bien y penser, ces belles robes que nous aimons tant ne sont pas les plus pratiques lorsque vient le temps de danser ou même de se promener entre les tables pour saluer nos invités.

Même si on se dit « ce n’est que pour ce soir », que diriez-vous d’offrir une seconde vie et de transformer votre robe de mariée au lieu de l’envoyer rejoindre le fond de votre garde-robe après votre mariage? Voici 3 conseils d’une mariée qui l’a vécu, pour une opération réussie à coup sûr.

Conseil #1 : faites appel à une professionnelle

La transformation d’une robe de mariée peut se faire à partir de toute forme de robe de mariée, en autant d’avoir une bonne couturière et une bonne idée réaliste de ce que nous désirons.

Si vous êtes de celles qui sont à l’aise avec une machine à coudre, je vous dis attention. Couper une robe de mariée veut dire couper plusieurs épaisseurs de tissus de façon égale, ce qui n’est pas recommandé à faire seule. Pour faire revivre une robe qui a déjà à la base beaucoup de détails comme de la dentelle ou des perles, vous devriez faire appel à une professionnelle.

Lorsque j’ai voulu transformer ma robe de mariée, je me suis rendue chez une couturière réputée. Nous avons évalué ce que la robe avait comme forme et ce qu’elle pouvait offrir après être coupée. Ma robe était de style sirène et je voulais la transformer en tea-cup a-line, pour avoir un style plus vintage et surtout pouvoir danser confortablement.

Conseil #2 : négociez votre prix…mais pas trop!

Dépendamment de la couturière, si elle est sur l’Île de Montréal ou sur les rives sud ou nord, le prix peut varier. J’ai été chanceuse d’en trouver une à Longueuil qui a fait un travail impeccable et surtout très abordable. Il a fallu 4 séances d’essayage pour en arriver au résultat final, mais cela ne m’a coûté que 450$ : un excellent prix. Espérer un prix plus bas, serait s’aventurer sur un chemin dangereux, car moins de 450$, vous risquez d’être déçue du résultat.

Conseil #3 : soyez précise sur ce que vous voulez

Si vous voulez transformer votre robe de mariée en robe cocktail, cela est aussi possible! Je vous conseille d’arriver avec des photos de modèles qui vous plaisent trouvées sur Internet pour votre première visite avec votre couturière. Consultez, par exemple, des tableaux Pinterest, un bijou!

Soyez claire sur ce que vous voulez, cela évitera les incompréhensions et les déceptions. J’ai aussi constaté que le plus de séances d’essayage possible, le mieux c’est car cela nous permet de repérer les petits détails à corriger.

Mariée qui danse en robe courte

Peut-être que certaines d’entre vous ne voudront pas transformer votre robe de mariée. En effet, c’est une robe exceptionnelle et si spéciale à nos yeux. Mais avec le temps, vous vous rendrez probablement compte qu’elle prend beaucoup de place dans votre garde-robe et que les photos que vous avez lui rendent bien hommage.

Recycler sa robe, c’est comme lui donner une autre utilité tout en la gardant près de notre cœur.

Pin It on Pinterest